Paf ! Un pavé dans la mare, c’est ce que vient de lancer le professeur Tim Brown qui publie une étude sur l’impact du mode nuit sur le sommeil, laquelle montre que, sur les souris, loin d’inciter au sommeil, ce mode serait au contraire de nature à… tenir éveillé. À la place de changer la balance des couleurs, en réduisant considérablement l’émission de lumière bleue, il serait nettement plus efficace de réduire la luminosité de l’écran. Insistons, l’étude porte sur des souris, et elle demande à être confirmée plus avant.

La longueur d’onde moins déterminante que le niveau de luminosité

À la base des « modes nuit » disponible sur les systèmes Apple et chez certains concurrents, il y a la découverte, une vingtaine d’années en arrière, du rôle de la mélatonine, l’hormone du sommeil, dans le rythme circadien. Comme cette hormone est plus sensible à la lumière ondes courtes, il a été supposé que la lumière bleue pouvait être néfaste à l’endormissement. « C’était une idée scientifique qui semblait parfaitement valide », opine Brown.

Au niveau de la rétine, deux types de cellules sont chargées de capter la lumière, les cellules en bâtonnet et les cellules en cône. Ces dernières sont chargées de détecter les couleurs, et elles « ne fonctionnent pas comme la plupart des gens le pensait » assure Brown. Selon son étude, c’est surtout le niveau de lumière qui a un impact sur le sommeil.

Mieux vaut, dit clairement, abaisser la luminosité de votre iPhone ou iPad, plutôt qu’activer le filtrage de la lumière bleue du mode nuit.

La lumière bleue tiendrait éveillé

Plus troublant encore, l’étude montre que la lumière jaune, loin d’inciter au sommeil serait de nature à plus tenir éveillé que… la lumière bleue. « Çæ fait sens », considère le Guardian car la lumière du jour est jaune, tandis que la lumière du soir tend ver le bleu. Or le coucher du soleil est une information fiable pour le corps afin de déterminer une prochaine phase de sommeil.

Brown pense que son étude peut tout à fait s’appliquer aux humains, même s’il faudra démontrer ce pressentiment. En attendant, quand votre appareil vous propose d’activer le mode nuit, c’est plus vers la baisse de lumière de l’écran, voire le remisage de celui-ci, éteint, sur la table de nuit qu’il vous faut songer.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.