L’écran 32” Pro Display XDR est décidément une sacrée bête, qui secoue le secteur des écrans professionnels, malgré un prix qui a fait hausser quelques sourcils mais se révèle au final mieux que compétitif. Car un tel écran ne peut être comparé aux écrans de monsieur tout le monde, ni à leur tarif. Si Apple s’est attirée quelques commentaires acerbes, c’est qu’elle propose, en option, le pied de l’écran Pro Stand à 1099 €, et le verre nano-texturé à 1000 €. « Avec un écran à 5500 €, on pourrait s’attendre à avoir le pied avec, et les meilleures options anti-reflet », entend-on ici ou là. Ce à quoi les professionnels répondent que le plupart possèdent déjà des supports VESA (optionnel aussi) et n’ont pas forcément envie de payer plus pour un pied qui serait superfétatoire. Bref, deux logiques.

Qu’en est-il de la seconde option, le verre nano-texturé ? Apple présente cette option comme une réponse aux besoins des pro qui évoluent dans un environnement lumineux et veulent éviter à tout prix les reflets sur leur écran. « Si vous travaillez dans un environ­nement dont l’éclairage est particulièrement instable, il existe une option mate innovante avec un verre nano-texturé. En général, la surface des écrans mats est dotée d’un revêtement qui diffuse la lumière. Toutefois, ces revêtements réduisent le contraste et produisent des effets indésirables de brouillard et de scintillement. Sur le Pro Display XDR, le fini nano-texturé est gravé dans le verre à l’échelle nanométrique. L’écran offre donc une superbe qualité d’image, qui maintient le contraste tout en diffusant la lumière pour réduire les reflets à leur plus strict minimum », explique Apple.

L’efficacité de ce procédé de traitement très technique semble en tout cas plutôt incroyable.

Jonathan Morrison, sur Twitter, partage sa petite expérience, toute simple : il met face à deux écrans Pro Display XDR la lumière de son iPhone, et compare les reflets entre le Pro Display classique et le Pro Display avec verre nano-texturé. C’est le jour et la nuit : du côté traitement classique, le point lumineux est bien visible, tandis qu’avec le verre nano-texturé, c’est à peine si on observe une légère augmentation de la lumière sur une zone très élargie. La diffusion est excellente, le reflet quasiment éliminé.

https://platform.twitter.com/widgets.js

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.