Bien connu sous OS X, le client email AirMail fait son entrée sur l’App Store (sur iPhone uniquement, 4,99€) et, dès le premier lancement, on n’est pas déçu : rapide, efficace, synchronisé via iCloud avec le grand frère sur le Mac. On regrette déjà que la version iPad ne soit pas de la partie avec cette première livrée.

Les alternatives à Mail, que ce soit sous iOS ou OS X, sont assez peu nombreuses et la qualité mène à des fortunes diverses. Mais depuis quelques années, AirMail a su imposer sa patte et délivrer une solution agréable et diablement efficace au quotidien.

Mise en boîtes

Au premier lancement, AirMail pour iPhone propose d’ajouter ses boîtes email en proposant une liste de services plutôt complète mais, si vous utilisiez déjà l’application sur Mac, vous pouvez synchroniser les comptes avec l’iPhone. Et cette synchronisation ne s’arrête pas qu’à quelques identifiants, elle est paramétrable très finement et reflète vos ajustements sur tous les appareils concernés !

Dans la boîte de réception, le volet latéral gauche propose l’accès à la boîte de réception unifiée, aux différents comptes email ainsi qu’à des raccourcis (à faire, avec pièce jointe, etc). On retrouve également l’identification par couleur de la source des différents emails ainsi qu’une série de boutons en bas de l’écran pour filtrer rapidement l’affichage (dommage, le français impose de tronquer quelques mots comme « Con…tions » pour « Conversations »).

Vous retrouverez bien évidemment les classiques gestes par glissement, à régler dans les paramètres de l’application (le balayage le plus long permet d’accéder aux actions).

Services en action

La grande force d’AirMail, ce sont ses nombreuses actions disponibles pour traiter le flux de messages entrant et la bonne nouvelle, c’est que les développeurs n’ont pas oublié de les rapatrier dans AirMail pour iPhone. On se retrouve donc avec une longue liste d’actions disponibles que l’on trouve rarement dans les applications concurrentes.

Cette palanquée d’options est un atout mais parfois un défaut d’AirMail tant on peut se perdre dans les réglages. Il suffit d’accéder aux paramètres pour voir à quel point tout est personnalisable. La bonne nouvelle étant que, comme indiqué plus haut, tous les changements sont synchronisés et vous n’aurez donc pas à les refaire sous OS X !

Le diable est caché dans les détails

Notre rapide prise en main nous a amené à découvrir nombre de petites astuces et une chose est sûre, ce n’est pas terminé… La fenêtre de rédaction d’un email dispose d’une barre d’outil bourrée de fonctions pour mettre en forme, illustrer, joindre, changer de signatures… La consultation d’un email donne accès à 3 actions rapides paramétrables en bas de page ainsi que l’icône de l’expéditeur en haut de page permettant de retrouver les messages du même auteur en un tap ! Sans compter l’annulation d’une suppression sans secouer l’iPhone et les « workflow » à paramétrer. Allez, on va regretter le délai avant envoi tellement pratique sur Mac, mais parions que cela arrive dans une prochaine mise à jour.

AirMail pour iPhone n’est qu’une première version mais qui fait déjà rêver d’une version iPad (et iPad Pro), confirmant la qualité des productions des deux italiens de Bloop. Même à 4,99€, nous ne saurions que trop vous conseiller de sauter le pas pour découvrir une nouvelle expérience de messagerie !

 

15 COMMENTAIRES

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.