On imagine que depuis leur orbite géostationnaire, les créatifs de Microsoft se réjouissent d’avoir trouvé les parfaits porteurs de bonne parole pour vendre des abonnements Office 365. Et pas n’importe qui, des jumeaux, trois paires, qui sont convoqués dans les vidéos ci-dessous pour un essai comparatif d’Office 2019 et d’Office 365.

Nos jumeaux, donc, reçoivent des tâches à effectuer sous Word, Excel et Powerpoint. Et tandis que l’un(e), radieux, triomphe avec dextérité de sa mission, l’autre, laborieux et suant, est loin d’en avoir terminé. C’est que, voyez-vous, Office 365 bénéficie de quelques fonctionnalités en ligne permettant d’accélérer certaines collections et saisies de données, pour le plus grand bénéfice du jumeau utilisateur d’Office 365. Office 2019, la version « stand alone », n’en dispose pas, d’où l’embarras du second jumeau. Vous suivez toujours ?

Si on ne saisi pas toujours très bien ce que veulent nous raconter les duo – mais j’avais l’esprit occupé à mesurer leurs indices de « tête à claques » individuels – une chose est certaine : Redmond préfère que l’on se paie Office 365 – aah la rente de l’abonnement – plutôt qu’Office 2018/19.

Au moins la démonstration débouche-t-elle sur ces trois morceaux de bravoure que sont ces clips.

Et parce qu’on est aussi mal intentionnés que TechCrunch, on vous met deux autres pubs Microsofts historiques, pour l’édification des masses.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.