Bientôt vous ne pourrez plus jouer à Assassin’s Creed Liberation HD sur Steam

On pourrait penser que, si vous avez payé pour un jeu numérique, vous devriez pouvoir y accéder pour toujours. Oui, c’est la logique qui sous-tend les achats, y compris les jeux vidéo, les films et autres contenus qui peuvent également être achetés en ligne. Cependant, les récentes mesures prises par PlayStation et Ubisoft reflètent une dure réalité : vos produits numériques ne sont pas vraiment les vôtres même s’ils vous disent qu’ils le sont. Le meilleur exemple de cela est ce qui arrive à Assassin’s Creed Liberation HD.

Le titre a été publié par Ubisoft exclusivement pour la PS Vita, mais a ensuite été porté sur PC et consoles. Maintenant, l’entreprise développeur a demandé son retrait de la plateforme Vapeur même si cela ne se produira pas immédiatement. Toutefois, au moment de la rédaction du présent document, il n’est plus possible d’acquérir des produits de l’UE Assassin’s Creed Liberation HD.

Le retrait prendra effet le 1er septembre. À partir de ce moment-là, vous ne pourrez plus accéder ou jouer sur Assassin’s Creed Liberation HD. Mais ce n’est pas la seule chose que nous savons. D’autres jeux seront également touchés, notamment Assassin’s Creed 2, Anno 2070, Assassin’s Creed 3, Assassin’s Creed : Brotherhood, Assassin’s Creed : Revelations, Far Cry 3, Chauffeur San Francisco, ZombiU, Rayman Legends et plus encore.

Ce dernier groupe, pour sa part, verront leurs serveurs définitivement hors service. Cela signifie que vous ne pourrez pas non plus accéder aux services en ligne de ces jeux. Cela inclut les modes multijoueurs, la connexion au compte Ubisoft ainsi que l’accès et l’installation des DLC. Des titres tels que Junkies de l’espace qui reposent entièrement sur le multijoueur, seront rendues complètement inopérantes.

👉​A lire également  Final Fantasy VII Remake aura une suite : Voici tous les détails

Le problème de la « propriété » numérique


En réponse au rapport publié par VGC Ubisoft a décidé de commenter l’affaire. Dans leur déclaration, a assuré la décision de se retirer Assassin’s Creed Liberation HD n’a pas été prise à la légère. Cependant, ce n’est pas le vrai problème, n’est-ce pas ?

Nous n’avons pas pris la décision de retirer les services des anciens jeux Ubisoft à la légère, et nos équipes évaluent toutes les options disponibles pour les joueurs qui seront affectés par cette décision lorsque les services en ligne de ces jeux seront désactivés le 1er septembre 2022.

Depuis le début de l’ère numérique des jeux vidéo, on nous vend l’idée qu’ils sont des « actifs permanents ». En d’autres termes, comme s’il s’agissait d’un produit physique, nous pourrions en disposer autant de fois que nécessaire. Mais cela n’a pas été le cas et, ces dernières années, nous avons vu comment les services qui ont donné le coup d’envoi de cette ère numérique tels que la PS3 et la Xbox 360 ont été vendus comme des « actifs permanents », ont progressivement disparu.

Bien sûr, il est compréhensible qu’à un moment donné, une entreprise ne veuille plus prendre en charge les anciens titres. Le problème est que vous ne donnez pas d’autre choix aux joueurs. Il n’y a aucun remboursement d’aucune sorte, et il n’existe aucune alternative pour ceux qui ont déjà acheté ces produits pour continuer à y accéder.

Ce qui est le plus ennuyeux avec Ubisoft, c’est que des titres comme Assassin’s Creed Liberation HD étaient en vente jusqu’à il y a quelques jours plus précisément ce 6 juillet. Aujourd’hui, à peine 5 jours plus tard, ils annoncent qu’ils ne pourront y jouer que jusqu’au 1er septembre.

👉​A lire également  Vous pouvez maintenant avoir le lance-roquettes Gjallarhorn de Destiny dans la vraie vie

C’est la décision d’Ubisoft, mais aussi celle de PlayStation, créent un précédent. Il y a dix ans, le numérique nous a été vendu comme la panacée du divertissement. En promettant que nous pourrions toujours accéder à nos articles autant de fois que nous le souhaitons. Cependant, ces promesses sont en train de tomber dans l’oubli.