chat-7 Hier nous vous révélions que Snapchat venait de transiger avec la FTC américaine, et était condamné à être surveillé pendant 20 ans au niveau de ses pratiques concernant la vie privée par un agent extérieur spécialiste de la protection de celle-ci.

L’éditeur publie aujourd’hui un billet où il prend acte de l’accord entériné par les deux parties, en reconnaissant, du bout des lèvres, ses fautes. « Nous avons beaucoup appris pendant nos premières années, et une façon que nous avons eu de le faire était en faisant des erreurs ». Mais l’éditeur s’estime surtout responsable de « fautes de communication, » et estime avoir déjà résolu « la plupart des griefs relevés par la FTC durant cette dernière année ».

La conclusion du billet pourrait faire sourire. « Nous avons toujours protégé la vie privée de nos utilisateurs en donnant aux Snapchatters un contrôle complet sur la manière de converser, et avec qui le faire. Nous avons toujours pris ça au sérieux, et continueront toujours de le faire ».

Lire sur le sujet

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.