Drew Houston, CEO de Dropbox, ©Mashable

Dropbox engrange les fruits de la réorientation de son offre vers le monde professionnel : le service a annoncé avoir franchi la barre des 500 millions d’utilisateurs, dont 200 000 entreprises, et être sur les bases d’un chiffre d’affaires récurrent d’un milliard de dollars, un chiffre d’affaires extrapolé sur la base des revenus des abonnements d’un trimestre. Ces revenus sont solides, l’essentiel provenant des revenus directement tirés des abonnements clients.

L’an passé, Dropbox réalisait 750 millions de dollars de CA, si elle atteint le milliard cette année, elle enregistrera une croissance de 33 %. En juin 2016, Dropbox annonçait déjà un cash flow positif. Ces deux éléments augurent bien d’une entrée en bourse que le spécialiste du stockage en ligne songerait à opérer.

Drew Houston, le CEO de Dropbox, a calmé le jeu sur le sujet : « nous disposons de la flexibilité pour n’entrer sur le marché qu’au meilleur moment pour nous », a-t-il assuré lors d’un événement média à San Francisco.

Ce matin, Dropbox finalisait deux importantes nouveautés : Smart Sync et Paper

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.