Lancé en octobre dernier, Workplace, la version spécialisée de Facebook à destination du monde de l’entreprise, va s’agrandir avec l’arrivée d’une version gratuite, actuellement testée chez quelques utilisateurs, mais qui sera proposée à tout le monde d’ici la fin de l’année. Facebook copie le modèle de son concurrent Slack ce qui, considérant l’historique de l’entreprise de Marc Zuckerbeg, ne sera une surprise pour personne. En outre, Workplace est actuellement proposé gratuitement, et jusqu’en septembre. On imagine que la version gratuite déboulera à ce moment.

Workplace possède quelques avantages : d’abord l’énorme base d’utilisateurs de Facebook, plus de 2 milliards de personnes (et quelques millions de comptes bidons), ensuite des tarifs qui, lorsqu’ils seront appliqués, seront très en deçà de ceux de Slack, compris entre 1 et 3 $ par utilisateur, suivant la taille de l’entreprise.

Les discussions Workplace peuvent s’organiser en groupes, thématisés, et certains groupes peuvent être multientreprises : il est ainsi possible de collaborer avec une autre société, un autre Workplace, sur un même projet. Voilà qui est plutôt malin et bien vu.

Facebook-Workplace

Les fils de news sont le cœur de l’expérience mais, évidemment, du chat temps réel est proposé, de même que des live-vidéo qui peuvent être diffusées à tous les membres du Workplace. Côté administration, de nombreux contrôles sont proposés, avec des outils pour mesurer l’activité des personnes, des groupes, et une gestion des privilèges assez fine.

Workplace va d’ailleurs s’ouvrir à de nouvelles intégrations, notamment Microsoft, Salesforce, et Box, ainsi qu’à des services de bots texte, a annoncé l’entreprise lors de sa conférence F8.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*