Clap de fin pour BuzzFeed France : selon Le Monde, Scott Lamb, dirigeant du site américain a annoncé, aujourd’hui, le licenciement des 14 salariés de la filiale française du groupe, alors même que celle-ci procédait encore à des recrutements il y a quelques mois.

Lancé en fanfare en novembre 2013, BuzzFeed France avait pourtant conquis une place bien à lui dans le paysage médiatique français, avec sa petite musique bien à lui, faite de sujets légers et fun, mais aussi de news plus sérieuses . Avec même quelques scoop, concernant la campagne de Marine Le Pen ou le financement lybien de celle de Nicolas Sarkozy.

BuzzFeed, pourtant, a été mis à mal par le nouvel algorithme de Facebook, lequel privilégie les contenus des proches au détriment de celui des médias classiques. « fin 2017, Buzzfeed avait déjà licencié 20 personnes au Royaume-Uni et 100 aux Etats-Unis (soit 8 % de ses effectifs) », rappelle Le Monde. De même, le site, et ses alter-ego aux USA et en Grande-Bretagne a-t-il rencontré des difficultés financières illustrant les limites du modèle tout gratuit d’un certain web.

Clap de fin donc, pour un site pourtant bien sympathique.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.