Le mastodonte de l’édition ludique Activision Blizzard fait face à une stagnation / baisse des ventes de certains de ses titres phares, et se prépare à annoncer un vaste projet de restructuration dont l’emploi sera, c’est l’habitude, la principale victime. Selon Bloomberg, l’éditeur annoncera, mardi, des licenciements, qui se compteraient en centaines, permettant de concentrer certains services et d’optimiser les coûts. Fin 2017, Activision employait 9800 personnes.

Activision a connu une année difficiles, avec des titres comme Overwatch et Hearthstone qui plafonnent, de mauvaises ventes pour Destiny 2: Forsaken et plusieurs départs de cadres dans l’année, notamment Mike Morhaime, ancien responsable de Blizzard ou Eric Hirshberg, le CEO d’Activision Publishing

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.