L’opérateur Free se félicite, ce matin, d’avoir déjà fourni 100 000 Freebox Delta à ses abonnés. « Nous avons été surpris par cet énorme succès. La Freebox Delta est une merveille tant pour sa connexion Fibre 10G, son agrégation xDSL+4G, son incroyable WiFi, Netflix inclus, que pour le son d’exception Devialet et j’en oublie ! C’est une nouvelle référence qui n’existe nulle part dans le monde. Aujourd’hui, nous livrons nos nouveaux abonnés au fil de l’eau, mais nous n’avions pas imaginé un tel succès. Seuls quelques milliers d’abonnés ont pu être livrés en décembre, nous présentons une nouvelle fois nos excuses pour ces retards », a trompété Xavier Niel, fondateur et CEO de l’opérateur.

La box, pourtant, n’a pas reçu que des louanges : logiciel buggé, « player Devialet » décevant car cher et surtout calibré pour la restitution TV (un abonnement sans ce player a été rapidement proposé), retard à la livraison, offre chère, les critiques n’ont pas manqué.

L’opérateur, en tout cas, peut se satisfaire d’un niveau d’adoption significatif et rapide. Et il en a bien besoin : depuis plusieurs mois, Free perd des abonnés sur le fixe, segment où il gagne de l’argent mais où il est concurrencé par des offres à bas coût. Le facteur différenciant d’une box performante était dès lors crucial pour enrayer cette chute. On verra, dans une semaine lors de l’annonce des résultats trimestriels, si ces « nouveaux abonnés Delta » pèsent assez lourd dans la balance.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.