Google va se conformer aux exigences de la Commission Européenne qui a, en juillet dernier, condamné Google à une amende de 4,3 milliards d’euro pour abus de position dominante sur Android. La Commission reprochait à Google d’imposer son navigateur Chrome et son moteur de recherche sur Android, y compris au moyen de pressions sur les fabricants. Prochainement, Google va proposer aux utilisateurs d’Android de choisir leur navigateur et leur moteur de recherche.

« Nous allons maintenant faire davantage pour que les propriétaires de téléphones Android connaissent le grand choix de navigateurs et de moteurs de recherche pouvant être téléchargés sur leurs téléphones. Cela impliquera de demander aux utilisateurs d’appareils Android existants et nouveaux en Europe quels navigateurs et applications de recherche ils souhaitent utiliser », explique Google. Le changement interviendra dans les prochains mois, sans plus de précision. À ce stade, Google ne précise pas quels seront les navigateur et les moteurs de recherche proposés. Le changement ne concerne que les utilisateurs Android européens.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.