Le chinois Xiaomi a dévoilé d’excellents résultats trimestriels : si le chiffre d’affaires est un peu moins bon qu’espéré, à 5,85 milliards d’euros, le bénéfice triple, à 244 millions d’euros. Le vendeur a connu une période faste, lors de ce 4e trimestre fiscal 2018, à l’export, réalisant 40 % de son chiffre d’affaires hors de Chine (contre 28 % il y a un an) ; principal contributeur à cette envolée, l’Inde, première pays d’export de Xiaomi. En France, Xiaomi a ouvert ses premières boutiques et vend son Mi 9 depuis quelques semaines.

Xiaomi a également connu une période faste sur les services, dont le segment croit de 61 % sur un an ; se présentant désormais comme une « entreprise internet », le chinois demeure largement dépendant de ses ventes de matériel, qui représentent 61,5 % de son chiffre d’affaires. Il a vendu 118,7 millions de smartphones en 2018, en faisant le 5e vendeur mondial.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.