Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de Magic Leap, à moins de suivre Slice42 de près, mais la startup de Dania Beach, en Floride, est l’une des entreprises les plus estimées et regardée avec envie dans la Valley. Elle a récemment levé 1,4 milliard de dollars, avec des investisseurs dont le nom dit assez l’intérêt porté à Magic Leap : Google, Alibaba, KPCB, et Andreeseen Horowitz. Sundar Pichai, le CEO de Google / Alphabet, est membre de son Conseil d’administration.

Apple regarde également de très près Magic Leap, et espère bien pouvoir intégrer certaines de ses technologiques dans ses iPhone 8. De quoi s’agit-il ? Magic Leap développe des appareils de projection, et de lunettes de réalité augmentée. Magic Leap sait mieux que quiconque intégrer des modèles 3D dans la réalité, à travers ses lunettes ou ses dispositifs de projection. La société dispose de brevets et de technologies de pointe pour superposer des images informatiques dans « le monde réel ». Un mini-projecteur, ou un laser projette la lumière en direction de l’œil de l’utilisateur, qui ne peut pas distinguer ce qui est la réalité de l’image générée. Mais une chose fait encore obstacle à la commercialisation de ses appareils : leur taille. Ils sont trop gros pour être intégrés, ou portés.

MagicLeap

Les choses semblent en train de bouger. Ming-Chi Kuo, toujours lui, note que Magic Leap aurait placé des commandes de millions d’unités chez certains fournisseurs en Chine et aux USA. Himax, Corning, TSMC, Sinbon & CCP Contact Probe figureraient au rang des fournisseurs de Magic Leap

Pour le moment, personne ne sait à propos de quel produit, mais les fuites les plus récentes racontent que les ingénieurs de Magic Leap se baladent, dans les locaux de l’entreprise, avec des lunettes, auxquelles est attaché, par un câble, un boitier de la taille d’un smartphone proposant une batterie et des composants électroniques. La miniaturisation a visiblement pas mal avancé. Mais de là à avoir un produit grand public ?

Les différents composants requis sont plutôt coûteux : un microprojecteur Himax coûte dans les 35 à 45 $, un connecteur susceptible de supporter les débits vidéo requis coûterait dans les 10 à 20 $, 10 fois plus qu’un connecteur classique. Les premières Magic Leap risquent de coûter plutôt cher. Mais aussi de ringardiser toutes les lunettes de réalité virtuelle actuelles. On en saura sans doute plus lors du prochain CES de Las Vegas.

magic-leap-patent

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*