Facebook a dévoilé ses résultats trimestriels, et annuels par la même occasions. Tous sont excellents, le réseau social continuant de voir sa base d’utilisateurs quotidiens croitre, ainsi que son chiffre d’affaires et ses bénéfices. Les résultats dévoilés hier dépassent les attentes boursières, signe avant-coureur de juteuses plus-values.

Facebook comptait 1,52 milliards d’utilisateurs quotidiens actifs en décembre dernier, en progression de 9% sur un an. Même progression pour le chiffre, moins intéressant, des utilisateurs actifs mensuellement, qui est de 2,32 milliards (+9 %). Facebook a réalisé 16,914 milliards de dollars de chiffre d’affaires au 3e trimestre 2018 (+ 30 %) et 6,882 milliards de bénéfices (+ 61 !). Sur l’ensemble de l’année, Facebook a enregistré un chiffre d’affaires de 55,838 milliards de dollars, contre 40,653 milliards en 2017 (+ 37 %). Son bénéfice de 22,112 milliards de dollars a cru de 39 %.

Facebook n’a pas été affecté par les scandales à répétition qui le concernent, du scandale Cambridge Analytica, aux accusations de manipulation indirecte des élections US en passant par le contournement des règles d’utilisation de l’App Store pour pomper toujours plus de données aux utilisateurs. « Ça reste le meilleur endroit où placer des pubs, avec Google. Le retour y est meilleur », estime un analyste chez Bloomberg.

Il en va de même pour la RGPD européenne, qui a eu un impact limité sur le niveau de collecte de données opéré par Facebook et qui a surtout « pénalisé les plus petites structures ». En clair, la RGPD a fait du mal, sans doute, aux plus petites régies pubs, les deux géants du secteur, Google et Facebook étant les mieux préparés sont les moins impactés.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.