Bis repetita : le groupe Altice, qui possède BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business et leurs services associés, menace l’opérateur Free de couper l’accès à son bouquet de chaines dès le 20 mars prochain, à défaut d’accord commercial rémunérant sa présence sur l’offre TV Free. L’affaire rappelle le conflit entre l’opérateur et le groupe TF1 sur le même sujet qui s’est soldé, en avril 2018, par un accord dont les termes financiers ont été tenus secrets. TF1 réclamait 20 millions d’euros, qu’il n’a sans doute pas obtenu en totalité.

« Les chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business et leurs services associés pourraient ne plus être disponibles sur les box Free à partir du 20 mars, si aucun accord n’est trouvé d’ici là. La 1ère chaîne d’information de France, la chaîne de documentaires et les seules chaînes de la diversité et de l’économie, qui totalisent près de 7% d’audience au global, regrettent cette situation pour les téléspectateurs qui pourraient être impactés », explique Altice dans un communiqué de presse.

Par ailleurs concurrents via SFR, Free et Altice sont en discussion, depuis des mois, des négociations conduites par Alain Weil du côté d’Altice, et qui sont qualifiées de « âpres ».

L’idée est toujours la même : les opérateurs internet tirent profit de leur bouquet TV pour séduire et fidéliser leurs abonnés, et doivent, en contre-partie, rémunérer les chaines. Du côté des opérateurs, on met en avant le fait que les chaines sont accessibles via la TNT, et qu’il n’y a donc pas de raison de payer pour un accès qui est offert à tout le monde.

« L’ensemble du marché a pourtant posé les bases d’une nouvelle relation entre éditeurs et distributeurs depuis plusieurs mois, permettant d’assurer un équilibre au bénéfice de chacun des acteurs de la chaîne de valeur et tenant compte des investissements que les éditeurs doivent réaliser pour proposer des programmes et des services de qualité aux téléspectateurs. C’est dans ce cadre que de nombreux accords ont été signés entre les principaux acteurs du marché. Free a d’ailleurs activement participé à cette avancée en signant des accords globaux avec le Groupe TF1 et M6 », poursuit Altice, qui entend à ce que ces bonnes pratiques s’étendent à ses chaines.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.