Disney+, le service de streaming sur abonnement de Disney se précise. Bob Iger, le boss du groupe, a donné quelques détails à Polygon. Il a notamment expliqué que celui-ci intégrerait tous les dessins animés Disney. Normal, direz-vous ? Oui, mais en rupture avec les habitudes commerciales de Disney. D’ordinaire, les films sont proposés à la vente quelques mois après leur sortie en salle, pendant une durée limitée. Puis ils sont rangés au « coffre-fort » Disney, et ne peuvent plus être achetés. Ils ressortent périodiquement du coffre, pour une période courte de commercialisation, histoire de faire événement et de susciter un regain d’intérêt commercial.

De telles pratiques n’ont plus de sens à l’époque du streaming par abonnement, confesse Iger. « Le service, que j’ai mentionné plus tôt, sera lancé plus tard dans l’année, et combinera ce que nous appelons les produits de bibliothèque, les films et la télévision, ainsi que de nombreux produits originaux. Et à un moment donné, peu de temps après son lancement, il contiendra l’ensemble de la bibliothèque de films Disney, de sorte que les films dont vous parlez qui ont traditionnellement été conservés dans un « coffre-fort » et ressortent périodiquement seront présents sur le service. Et puis, bien sûr, nous produisons un certain nombre de films originaux et d’émissions de télévision originales qui porteront également la marque Disney ».

Bob Iger rompt donc avec les habitudes maison pour donner des couleurs à sa future offre d’abonnement. C’est aussi à cause de celle-ci qu’il est questionné sur sa présence au sein du Conseil d’Administration d’Apple. Comme, en son temps, Eric Schmidt de Google, Iger se trouve désormais dans une situation inconfortable, à la fois administrateur et compétiteur d’Apple, dont le service de streaming devrait être dévoilé dans quelques jours.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.