Le géant chinois Huawei contre-attaque : le groupe a annoncé, lors d’une conférence de presse à Shenzen, qu’il poursuivait le gouvernement américain devant une juridiction de Plano au Texas, estimant que la législation le visant, et interdisant aux administrations et à leurs contractants d’utiliser des produits Huawei pour leurs réseaux, est inconstitutionnelle. Fin janvier, le Département de la justice US poursuivait Huawei autour de soupçons d’espionnage industriels et pour des violations supposées de l’embargo imposé par les USA à l’Iran.

Huawei ne vise pas directement ces mesures mais s’attaque à une législation, votée l’an dernier, interdisant l’utilisation de ses produits réseau pour l’administration US et ses co-contractants. « Le Congrès américain n’a jamais été en mesure de fournir de preuve pour justifier les restrictions visant les produits Huawei. En dernier recours, nous sommes contraints de lancer cette action judiciaire » a expliqué Guo Ping, le « président tournant » du groupe Huawei.

Par le passé, le russe Kaspersky Lab avait tenté la même procédure pour lutter contre une interdiction voisine, sans succès.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.