Qualcomm vient, après une longue bataille juridique, d’obtenir une réduction de l’amende qui lui a été infligée, en 2009, par l’autorité de régulation sud coréenne, la Korea Fair Trade Commission (KFTC) pour abus de position dominante. Qualcomm avait initialement été condamné à payer 273 millions de dollars, somme réduite d’environ 20 % et ramenée à 200 millions de dollars.

En janvier dernier, la Cour Suprême du pays avait invalidité l’un des griefs retenus contre Qualcomm par la KFTC, le nouveau jugement tient compte de cette révision. Qualcomm a été jugé pour abus de position dominante au regard des modems CDMA et des puces radio-fréquence utilisées dans les smartphones LG et Samsung.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.