Wanzhou Meng, CFO de Huawei

L’affaire est loin d’être claire : Wanzhou Meng, la responsable financière du chinois Huawei a été arrêtée, en décembre denier, lors d’une rotation d’avion à Vancouver, dans le cadre de l’enquête américaine sur les violation supposées de l’embargo US sur l’Iran, mais aussi de la guerre commerciale que se livrent l’Amérique de Trump et la Chine de Xi Jinping. Lors de son arrestation, Wanzhou Meng, fille du militaire fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, était en possession de plus de produits Apple que la plupart des voyageurs, en l’occurrence un iPhone 7 Plus, un iPad Pro et un MacBook Air. L’honneur est sauf, cependant, puisqu’elle transportait aussi un unique produit Huawei, un Mate 20 RS « Porsche Design ».

C’est à la faveur d’une demande d’accès, par la défense, aux données contenues dans ces appareils que Bloomberg liste ces produits. Huawei pourtant défend une politique d’interdiction des produits Apple dans ses rangs. En janvier, par exemple, l’entreprise a sanctionné deux employés qui avaient posté un message sur les réseaux sociaux depuis un iPhone. Aucune délicatesse d’ailleurs, les employés dévoués souhaiteraient la bonne année au compte Twitter officiel du géant chinois. Drôle de façon de remercier de cette attention « corporate ».

L’héritière présumée de l’empire Huawei n’est à l’évidence pas tenue, elle, à une telle politique. Laquelle est d’ailleurs comique, Huawei ayant développé une politique interne d’espionnage industriel et de rétro-ingénierie très poussée.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.