Le dramelet est en cours depuis mars dernier et connait son dénouement le plus dramatique : à minuit, l’opérateur Free a coupé, sur son bouquet de TV IP, l’accès aux chaines du groupe Altice – BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business et leurs services associés, faute d’accord de diffusion, et sous la menace d’astreinte judiciaire en cas de diffusion poursuivie (100 000 €/jour et par chaine à partir du 27 août).

Payer pour du gratuit ?

Le cœur du conflit est bien connu : d’un côté Altice estime que ses chaines apportent de la valeur ajoutée à l’offre d’accès à l’internet de l’opérateur, et doivent donc être rémunérées, de l’autre Free refuse de payer pour ce qui est diffusé gratuitement via le réseau TNT. L’opérateur s’est pourtant montré enclin à rémunérer les accès délinéarisés aux programmes d’Altice (replay notamment).

« TF1 et M6 ont obtenu d’être rémunérés pour la reprise de leurs services associés (TV de rattrapage…), car leur valeur pour nos abonnés est établie. Mais nous ne payons pas pour la reprise du signal linéaire (la chaîne elle-même) », a indiqué Xavier Niel aux Échos.

En attendant, plus de BFM chez Free, sauf à passer par le signal TNT, dont l’antenne peut être branchée sur la Freebox. Sinon, les solutions comme Molotov continuent évidemment de fonctionner.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.