Japan Display continue de lutter pour sa survie : le fabricant Japonais d’écrans, dont Apple est le principal client, devrait lever près de 470 millions de dollars dans les prochaines semaines, pour assurer sa survie économique. Figurant au rang des investisseurs, selon Reuters, Apple miserait 200 millions de dollars dans l’opération, le double de ce qu’envisageait initialement la Pomme. Pourtant, cet investissement ne viserait pas à la conversion d’une partie de la production de l’entreprise à l’OLED.

Apple investirait 200 millions de dollars pour sauver Japan Display

Apple représente 60 % du chiffre d’affaires de Japan Display, auquel il fournit des écrans LCD pour les iPhone 11, après les iPhone XR. Mais l’entreprise a tardé à se reconvertir partiellement aux écrans OLED. Elle a commencé, assure son CEO, Minoru Kikuoka, à produire des écrans OLED, mais de petite taille, destinés aux Apple Watch. Convertir une usine pour produire des écrans pour smartphone requiert un investissement de l’ordre de 1,9 milliard de dollars, ce qui n’est pas dans les moyens de l’entreprise.

Heureusement, les livraisons d’écrans LCD sont « meilleures de prévu », ce qui coïncide bien avec les bonnes performances de vente des iPhone 11 .

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.