Google fait face à des problème de régulation antitrust en Turquie. Le géant de la recherche vient d’annoncer qu’il ne fournirait plus de licences Android pour les nouveaux smartphones à sortir en Turquie. En conséquence, ceux-ci seront dépourvus des services Google. « Nous avons informé nos partenaires que nous n’étions plus en mesure de travailler avec eux autour de nouveaux smartphones Android », a indiqué Google dans un communiqué rapporté par Reuters.

En septembre 2018, l’autorité de régulation de la compétition dans le pays pénalisait Google d’une amende de 12,4 millions d’euros (93 millions de livres turques) pour la violation des règles de la concurrence imputées à ses logiciels mobiles, principalement les services Google associés à Android. La décision faisait suite à une plainte du russe Yandex, qui s’estimait pénalisé. L’autorité donnait 6 mois à Google pour procéder à des modifications de sa politique, mais n’a pas été satisfaite par les changements opérés. Le 7 novembre dernier, l’autorité jugeait ces changements insuffisant et menaçait Google d’une astreinte quotidienne de 0,05 % de son revenus jusqu’à ce que le géant de la recherche obtempère sur les exigences de l’autorité. Il s’agit, notamment, de permettre de changer le moteur de rechercher d’Android. Google dispose de 60 jours pour contester la décision de l’autorité, ce que l’entreprise a annoncé vouloir faire.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.