Sur iOS, les applications de dessin à l’aide du doigt ou du Pencil ne sont pas rares (Procreate, Paper, Sketches, etc). On trouve également quelques applications pour faire du dessin vectoriel (Graphic, Protosketch) mais Assembly, par les auteurs de Pigment (voir notre test), fait un choix original : vous ne dessinez plus, mais assemblez des formes vectorielles à choisir dans une large librairie.

Assemblez les toutes

Non traduite en français, l’application Assembly est suffisamment visuelle pour rester facile à utiliser dans la langue de George W. Bush.

Dès le démarrage, Assembly vous propose de choisir entre « Projects », « Tutorials », et « Inspirations ».

Les tutoriels sont plus des exercices qu’autre chose, vous annonçant un objectif accompagné d’une astuce, mais sans véritable vérification de votre résultat.

2-assembly-tutoriel

La section « Inspirations » liste les meilleures illustrations créées par d’autres utilisateurs, dont certaines peuvent être téléchargées pour modification dans l’application.

Et vos illustrations prennent forme(s)

Selon les auteurs, l’application se destine à la création d’icônes, de logos ou de scènes à partir de blocs (formes) non modifiables directement et c’est ce qui lui confère un aspect particulièrement ludique.

3-assembly-elephant

Par défaut Assembly propose 5 groupes de formes : basiques, tuiles, nature, éléments de design et traits. Une boutique intégrée à l’application permet d’acquérir une quinzaine de packs (motifs, personnages, cartes, tribal, botanique, etc) dont quelques-uns sont gratuits. Moyennant 11,99€, vous débloquerez tous les packs proposés et à venir.

Pour créer votre paysage ou votre scène, vous placez donc les formes de votre choix et leur appliquez un style (remplissage, trait et ombre). Les formes déposées sur la zone de « dessin » peuvent être redimensionnées proportionnellement (vous ne pouvez pas les déformer) et tournées.

S’il est impossible de modifier directement les formes vectorielles, vous pouvez les combiner, les découper ou ne conserver que l’intersection pour créer de nouvelles formes originales. Celles-ci peuvent être enregistrées dans la bibliothèque, pour une utilisation ultérieure.

Outils basiques

La simplicité du concept d’Assembly impose quelques limitations en matière d’outils. Sur la droite de l’écran, les outils vous permettent de :
– définir l’ordre des formes superposées pour les faire passer devant ou derrière les autres,
– réaliser une symétrie horizontale,
– dupliquer une forme (ou un groupe de formes),
– tourner l’élément sélectionné par pas de 45°,
– supprimer les éléments sélectionnés.

5-outils-assembly

Sur la zone de travail, une forme sélectionnée peut être tournée plus finement et redimensionnée d’un glissement de doigt. Un appui long sur une forme active l’outil de sélection multiple pour ensuite grouper / dégrouper plusieurs formes ou les combiner (fusion, découpe, intersection).

Le placement des objets sur la zone de travail bénéficie d’accroches et de guides magnétiques automatiques (désactivables). Il manque cependant la possibilité d’espacer les éléments de manière homogène.

8-guides-assembly

Déroutant au début, le nombre d’outils limité incite à la réflexion et développe une autre forme de créativité graphique.

Un peu de style

Chaque forme peut voir son style affiné en jouant sur la teinte de remplissage (à choisir parmi 35 nuanciers de 5 couleurs coordonnées ou dans la roue colorimétrique avec pipette), son opacité, la bordure (type de trait, épaisseur et teinte) et une ombre réglable.

9-nuancier-couleurs-assembly

Le format de la zone de travail peut être déterminé par 4 ratios (1:1, 5:4, 3:2 et 16:9) et celle-ci peut se voir appliquer une couleur de fond ou une image prise dans la photothèque iOS ou la librairie proposée par Pixite.

Exports originaux

En plus de la sauvegarde de l’image dans la pellicule, Assembly propose d’exporter les illustrations dans différents formats bitmap ou vectoriels (PNG, SVG et PDF) mais également d’enregistrer une animation de la conception dans la photothèque.

Dernière option atypique, un partenariat avec Snaptee permet de faire imprimer t-shirts, débardeurs, sweat-shirts ou autres avec votre illustration placardée en plein centre.

12-tshirt-assembly

Assembly, en bref

Ce que l’on aime

  • Le concept de « collage » vectoriel
  • La simplicité d’utilisation
  • L’export au format vectoriel ou sur des textiles

Ce que l’on aime moins

  • La simplicité implique quelques manques notamment pour répartir les formes ou les redimensionner précisément
  • Le prix un peu élevé des packs de formes supplémentaires

Assembly (gratuit) pour iPhone et iPad, dans l’App Store.

NOTRE VERDICT
Interface & ergonomie
Richesse fonctionnelle
Prise en main
Rapport qualité/prix

1 COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.