Les errements des services de communication des géants de l’électronique continuent d’être une source d’éternel amusement. Le dernier exemple en date nous vient de Samsung qui a trouvé malin d’utiliser une photographie réalisée avec un appareil photo réflex pour vanter les mérites du mode portrait de son Galaxy A8. Et comme ça n’était visiblement pas suffisant pour rendre compte des grands mérites photographiques du smartphone, un génie a décidé de supprimer le fond de l’image originale pour le remplacer par un fond automnal, présenté avec deux niveaux de flou différents. Et pour l’occasion a un peu massacré la chevelure du modèle, tout en lui supprimant les vaisseaux sanguins des yeux (ça fait plus net ?).

C’est l’auteure et modèle sur l’image, Dunja Djudjic, qui s’est rendue compte de la supercherie, qu’elle détaille sur DIYPhotography. La jeune femme, prévenue de la vente d’un de ses clichés, fait une recherche image inversée pour savoir qui l’utilise et bim, découvre le pot aux pixels. Au moins le service com de Samsung a-t-il (vraisemblablement) acheté le cliché et ne s’est pas contenté de le voler. Après la découverte de la supercherie, Samsung a ajouté une mention précisant le trucage. Un peu tard.

Original, © Dunja Djudjic

Ce n’est pas la première fois, d’ailleurs, que le chæbol coréen procède de la sorte ; il a déjà été pris la main dans le sac en août dernier. Et il n’est pas le seul à avoir recours à des procédés aussi douteux, Huawei a fait la démonstration de son incurie également, là aussi en août dernier.

Version Samsung, le © est indéterminable sans l’aide d’un avocat

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.