Sandy Parakilas

Le Financial Times rapporte qu’Apple aurait embauché Sandy Parakilas, un ancien cadre de Facebook, qui a quitté l’entreprise en désaccord avec la politique d’exploitation des données personnelles qui est le cœur de métier de Facebook. Ancien de la Tepper School of Business de l’université Carnegie Mellon, Parakilas a ensuite rejoint Uber, comme responsable produit, puis le Center for Humane Technology, qui milite pour une technologie « plus saine » pour les humains. Pour l’heure, le profil LinkedIn de Sandy ne reflète pas encore son nouveau poste.

Sandy Parakilas a fait parler de lui en mars 2018, quand il a témoigné en qualité d’ancien de Facebook, sur l’ampleur de la collection des données personnelles devant le parlement britannique. « Je pense que l’un des éléments clés à comprendre est que, si vous n’avez pas accès au stockage de données internes de Facebook – ce que vous n’aurez pas si vous ne les poursuivez pas en justice ou si ils ne vous l’accordent pas de plein gré – vous ne pouvez pas vraiment savoir quelles données ils ont. Car ce qui est exposé à la vue du public n’est pas significatif de ce qu’ils possèdent vraiment », avait-il notamment indiqué devant les parlementaires.

Le rôle de M. Parakilas chez Apple n’est pas connu avec précision, mais son recrutement s’inscrit évidemment dans la campagne de communication d’Apple, désireuse de se présenter comme l’une des entreprises en pointe dans le domaine du respect de la vie privée.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.