Le studio HBO tenait l’affiche cette nuit en annonçant l’arrêt du premier projet de spin-off – série dérivée – de sa saga au succès mondial Game of Thrones puis, dans le même temps, le lancement d’un autre projet intitulé House of the Dragon, qui racontera l’histoire de la Maison Targaryen, dont est issue Daenerys, la mère des dragons, 300 ans avant les événements racontés dans Game of Thrones. M’affaire est d’importance pour HBO, qui lancera sa propre plateforme de streaming, HBO Max, en mai 2020.

Arrêt du projet avec Naomi Watts

La mauvaise nouvelle a été chassée par une bonne nouvelle : HBO arrête son projet initial de spin-off de Game of Thrones, lequel devait mettre en vedette l’actrice américaine Naomi Watts et être écrit par Jane Goldman et George R. R. Martin. Malgré un pilote, confirmé en juin 2018, quelque chose a coincé dans le processus de développement, et c’est Goldman qui a écrit à l’équipe pour l’informer de l’annulation du projet. Celui-ci devait se tenir un millier d’années avant game of Thrones

House of the Dragon, 300 ans avant Daenerys

Le nouveau projet racontera le commencement de la fin pour la Maison Targaryen, et sera co-écrit par George R.R. Martin, l’auteur des bouquins de la saga, et le scénariste Ryan Condal. House of the Dragon se déroulera 300 ans avant les événements de Game of Thrones. Tout juste mise en chantier, on ignore si la série sera disponible dès le lancement du service de streaming de HBO, HBO Max, qui sera lancé en mai 2020 aux États-Unis. L’abonnement sera plutôt onéreux, 14,99 dollars par mois, et le volant de contenus proposés plus limité que sur les plateformes concurrentes. Mais HBO estime que la qualité prime sur la quantité, laquelle embarrasse les utilisateurs avec trop de choix. Le studio compte proposer des contenus plus généralistes qu’à son habitude et entend aussi séduire un public plus jeune, qui n’est pas sa cible habituelle.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.