Siège de Samsung Electronics, Wikimedia

Après l’annonce du départ de son CEO et vice-président, Kwon Oh-hyun, Samsung revient sur le devant de la scène avec la désignation de 3 nouveaux CEO pour les principaux secteurs couverts par ce gigantesque chæbol : Kim Ki-nam prend la tête de la filiale composants, Kim Hyun-suk (HS Kim) de l’électronique grand public et Koh Dong-jin (DJ Koh) celle du secteur mobile et informatique.

Le changement n’est pas si important qu’il y parait : Kim Hyun-suk et Koh Dong-jin assuraient déjà un rôle de co-CEO, et deviennent désormais CEO d’une branche de Samsung ; Kim Ki-nam de son côté gérait déjà la branche semi-conducteurs de Samsung, après avoir été CEO de Samsung Display. Bref les « nouveaux leaders » s’inscrivent dans la continuité antérieure, et on est assez loin d’un « nouveau souffle » du côté de l’encadrement.

Comme attendu, Samsung profite de l’occasion pour confirmer ses résultats records : Samsung a réalisé environ 11,16 milliards d’euros de bénéfices pour un chiffre d’affaires de 47,56 milliards d’euros pour le trimestre allant de juillet à septembre 2017, battant le record établi lors du trimestre précédent. C’est la branche semi-conducteur, justement, qui pousse le plus les profits.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*