La « scène » jailbreak ne va pas fort : mise à mal par les sécurités renforcées d’iOS, et par l’intégration, au sein du système d’exploitation d’Apple de nombre des petits « tweaks » proposés par d’ingénieux créateurs, elle connait un brutal coup d’arrêt depuis jeudi, où Saurik a annoncé la fermeture de « l’app Store Cydia », boutique sur laquelle il était possible de télécharger ces logiciels, et d’autres, parfois de manière gratuite, parfois payante. L’annonce fait suite à la découverte d’une faille permettant d’abuser les utilisateurs avec un compte PayPal lié à leur compte Cydia, et aux conseils de Nullpixel et Andy Wiik, deux importants développeurs de la scène jailbreak, de supprimer les comptes PayPal liés.

Trop pour Saurik qui annonce donc la fin du Cydia Store : « La réalité est que je voulais justement fermer entièrement le Cydia Store avant la fin de l’année. La découverte de cette faille me fait juste accélérer les choses ; Ce service me fait perdre de l’argent et n’est pas quelque chose que j’aime entretenir: mais il s’agissait d’un élément essentiel d’un écosystème en bonne santé. Pendant un certain temps, il a permis de financer un petit nombre d’employés pour le maintenir, mais cela m’a coûté très cher, y compris ma santé mentale et conduit beaucoup de gens à me haïr irrationnellement du fait de leur incompréhension de la façon dont fonctionne le bénéfice par rapport au revenu. (Cela dit, la fermeture de cette boutique n’atténue pas la majeure partie de mes coûts actuels, qui impliquent de nombreux téraoctets de bande passante chaque mois, et qui sont toujours consacrés à l’hébergement des dépôts archivés que j’assume avec l’argent de mon nouvel emploi.) » En clair, Saurik bloque les possibilités d’achat d’app, mais conserve encore le dépôt principal en ligne.

Cette fermeture ne signe pas à proprement parler la fin du jailbreak mais elle met à mal une communauté déjà fort réduite, et la prive de l’essentiel de ses sources de revenus. Le jailbreak, bientôt, il faudra en parler au passé ; Apple a gagné sa guerre d’usure, et on imagine que nombre des développeurs légaux vont pousser un ouf de soulagement, même si Cydia n’héberge pas de contenus piratés, qui utilisent des dépôts alternatifs, et si le jailbreak ne peut se résumer à sa seule – importante – dimension de piratage.

Pour ceux qui l’ignorent, le jailbreak permet de contourner les mesures de sécurité d’iOS empêchant d’installer un logiciel non signé par Apple. Une fois le jailbreak effectué, il devient possible d’installer des applications tierces et des tweaks au système, ainsi que des logiciels commerciaux piratés. Ce au prix d’un affaiblissement de la sécurité de votre appareil. Avec le temps, la chose est devenue d’une difficulté croissante, avec un délai toujours plus long entre les grosses sortie d’iOs et l’arrivée d’un patch permettant de les déplomber.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.