Comme prévu, Darkroom est arrivé en version 4, version désormais universelle, qui fonctionne également sur iPad. Une bonne nouvelle pour les photographes, qui apprécient la puissance des filtres de Darkroom et sa capacité à gérer les fichiers RAW, y compris ceux des iPhone, que l’on peut utiliser avec des apps spécifiques comme Halide.

Darkroom 4 sait également tirer parti des photos en mode portrait, et permet d’ajuster séparément le premier et l’arrière plan, rendant trivial, par exemple, d’afficher un personnage coloré sur un fond noir et blanc.

Dans sa barre latérale gauche, Darkroom classe les différents types d’images qu’il détecte et sait gérer. Le nouveau format Planche de photos s’avère utile pour la visualisation et retouche de photos. « Ce nouveau format vous permet de parcourir rapidement et visuellement la bibliothèque et d’effectuer très rapidement des actions comme par exemple copier et coller des modifications », précise l’éditeur.

Darkroom 4 peut être téléchargé gratuitement, avec des achats in-app pour débloquer la plupart de ses fonctionnalités, notamment les filtres et certains outils premium. L’achat total est à 10,99 €, et 8,99 € pour les seuls filtres ou outils pro. Sur iPad, quelques bugs grèvent un peu le tableau, notamment une interface qui se fait tirer l’oreille pour réagir. Ceux-ci devraient être corrigés rapidement, l’éditeur assurant un bon suivi de son app.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.