VideoLAN travaille d’arrache-pied sur VLC 4, la prochaine version majeure de son lecteur multimédia. Celle-ci annonce de très gros changements d’interface, VLC profitant de cette version 4 pour revoir ses concepts de fonctionnement, en organisant mieux l’accès aux médias selon leur type ou localisation (vidéo, musique, réseau), en gérant de manière dédiée la partie lecture audio se transformant en lecteur dédié et en intégrant nativement le support de la VR et de la 3D.

Le lecteur musical autorisera l’accès aux bibliothèques par albums, artistes, genre, ou morceaux, avec une interface adaptable selon le mode choisi.

Cette refonte s’accompagne de l’abandon du support sur les plateformes anciennes. VLC fonctionnera à partir de iOS 9, macOS 10.10, Windows 7, Linux avec support OpenGL ou Android 4.2. La chose parait logique même si elle sera déplaisante pour les utilisateurs concernés (qui conserveront évidemment la possibilité de faire tourner VLC 3.x), les nouveaux médias supportés par VLC 4 exigeant une puissance de calcul qui ne correspond plus aux machines de l’époque (4K, VR, HEIF notamment).

Le lecteur vidéo

Voici d’autres éléments de l’interface de VLC 4 sur macOS et iOS.

VLC 4 sur iPhone
VLC 4 sur macOS

Outre l’aspect visible des nouveautés d’interface, VLC 4 introduira également de profonds changements au niveau du code, dont le fonctionnement est totalement revu, hiérarchisant notamment les processus de gestion audio et vidéo, l’un devenant maitre, l’autre esclave. Découle de ces changements de code une amélioration des performances, avec une réduction importante des trames oubliées et une synchro audio et vidéo parfaite. L’équipe de VLC y voit un autre avantage, qu’elle résume de manière humoristique. « l’avantage du nouveau code, c’est qu’on le comprend ».

VLC 3.x a déjà été téléchargé plus de 200 millions de fois, signale l’équipe de développement de ce succès français.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.