Quelques heures après son lancement, un brin chaotique, Mario Kart Tour se précise déjà comme un succès : le jeu a grimpé jusqu’à la première place du classement des jeux gratuits dans 58 pays , dont la France, les USA et le Japon.

Mario Kart Tour, machine à cash ?

Sur le plan financier, c’est plutôt pas mal également : Mario Kart Tour s’est classé 19e des apps les plus rentables aux USA, preuve que le système de monétisation de Nintendo fonctionne. C’est mieux que Dr. Mario World, qui ne s’était hissé qu’à la 503e place dans le même délai, mais moins bien que le plus rapide succès de l’éditeur, Fire Emblem: Heroes, qui s’est hissé à la 17e place.

Monétisation douloureuse

Blindé d’achats in-app, le jeu peut être téléchargé gratuitement. Mais il planque le mode de jeu le plus avancé derrière un abonnement – le pass or – à 5,49 €/mois. Seuls les abonnés pourront concourir dans le mode 200cc, ce que Polygon considère comme une pratique irréaliste, surtout après la sortie d’Apple Arcade, qui propose une centaine de jeux sans pub et débloqués pour 4,99 €/mois.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.