5s Un aspect a été un peu négligé dans les dernières fuites concernant l’iPhone 6, et annonçant un boitier très fin, de 6,1 mm d’épaisseur, l’équivalent d’un iPod touch : l’impact de cette finesse « rumorale » sur la partie photo de l’appareil. En effet, la principale difficulté dans ce domaine, c’est de parvenir à maintenir un écart suffisant entre l’optique et le capteur. Pour cela, le nombre de lentilles de l’optique est réduit au strict minimum.

Si Apple propose effectivement un iPhone 6 très fin, il y aura un joli défi technique à relever sur l’aspect photographique. L’exemple de l’iPod touch est à cet égard intéressant : celu-cii embarque une caméra iSight qui fait office de capteur photo 5 millions de pixels. Mais les images produites sont à des lieux de celles issues des iPhone.

Pour l’heure, les quelques bruits de couloir concernant la partie photo de l’iPhone 6 tablent sur une stagnation du nombre de pixels, le capteur en enregistrant toujours 8 millions. Cette information prend son sens au regard de la finesse de l’appareil.

Sun Chang Xu, analyste chez ESM China, estime justement qu’Apple proposera un partie photo vidéo améliorée, mais ayant recours à la stabilisation électronique de l’image (et pas optique), tandis que l’essentiel du gain de qualité sera obtenu en augmentant la taille des photosites, qui passerait à 1,75 um, contre 1,5 um sur l’iPhone 5s. Augmenter la taille de ces photosites présente toujours le même avantage : plus de surface capte les photons, permettant des performances améliorées en basses lumières. Autre conséquence, la réduction du bruit numérique, généré par les interférences entre photosites.

La question de la stabilisation électronique des images renvoie, là aussi, à la problématique de la finesse du boitier. Pour procéder à une stabilisation optique, il faut disposer d’un peu de place pour intégrer des pièces optiques mobiles. La stabilisation logicielle, moins performantes, permet de s’affranchir de cette obligation, mais au prix d’une dégradation des performances dans les basses lumières.

Une chose est certaine, il y aura matière à tests sur cette partie photo et vidéo lors de la sortie des iPhone.

Source

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.