Prenez le mode portrait de l’iPhone X et des iPhone 7 et 8 Plus, ajoutez les points de contrôle de SnapSeed et la gestion des sources de lumières de Photoshop et vous obtenez Apollo: Immersive illumination, un logiciel pour iPhone vendu 2,29 €

La lumière, selon la profondeur

Le coup de génie d’Apollo, c’est d’utiliser les informations de profondeur enregistrées avec le mode portrait – une image en niveau de gris qui découpe l’image en différents plans selon leur distance par rapport au photographe – pour permettre d’ajouter et de modifier des lumières. Alors que sur un image aplanie, sans masque de profondeur, l’éclairage viendrait écraser l’image, il peut ici jouer avec les bords d’un objet, éclairer un plan spécifique.

L’utilisateur peut ajouter autant de points de lumières qu’il veut (20 au total), et définir pour chacune d’elle la couleur, l’intensité, la position dans l’espace 3D et la diffusion des lumières. Le logiciel (développé à Chypre) utilise des algorithmes maison pour ses ajustements, lesquels s’opèrent en temps réel.

Les possibilités ouvertes sont étonnantes, comme en témoignent ces petites démos vidéo de l’éditeur.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.