Le mystère du modem des iPhone 2018 reste entier : Apple, en procès avec Qualcomm, leader du secteur, compte confier une bonne partie de ses commandes à Intel, malgré une offre moins performante, notamment l’absence de support de 5G dans la génération actuelle de modem Intel.

Mais Intel est visé par une plainte de Qualcomm qui demande l’interdiction d’importation aux USA des iPhone équipés de modem Intel. Et Apple déteste dépendre d’un unique fournisseur pour ses approvisionnements. D’où l’hypothèse que Qualcomm fournisse jusqu’à 30 % des modems pour les iPhone 2018, ou qu’Apple contracte avec MediaTek, hypothèse évoquée en décembre dernier qui revient sur le devant de la scène aujourd’hui, toujours chez les mêmes, à savoir Digitimes. Pour une fois, la publication affiche son doute : « il reste à vérifier qu’Apple songe vraiment à acheter des modems à Mediatek pour sa prochaine génération d’iPhone, malgré le nombre croissant de spéculations sur ce sujet », note-t-elle.

Avant qu’Apple ne prenne sa décision, de nombreux obstacles doivent être levés, estime encore Digitimes, notamment sur le calendrier, et les efforts collaboratifs entre les deux entreprises.

MediaTek possède à son catalogue un modem 5G tout récent, présenté en juin à Tapei, le Helio M70, censé être capable de transmissions à 5 Gbps et gravé en 7 nm par TSMC. Avec une telle finesse, le modem devrait savoir se montrer économe. Si Apple se décide à l’intégrer à sa chaine de production.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.