Foxconn accentue ses efforts en direction des écran MicroLED, estime l’Economic Daily News, cité par Digitimes. Le géant, qui assemble déjà les iPhone, aimerait bien faire plus, et ravir le marché de la fourniture d’écran à Samsung, qui fournit les actuels écrans OLED des iPhone XS et XS Max. Pour ce faire, Foxconn aurait développé des éléments et des unités de production au sein de trois de ses filiales, Advanced Optoelectronic Technology (AOT), Epileds Technologies, et Marketech International.

Le MicroLED est considéré comme le remplaçant idéal de l’OLED. Comme ce dernier, il ne requiert aucun rétro-éclairage, les pixels émettant eux-même la lumière, et permet donc des noirs profonds, et une gamme de couleurs étendue. À la différence de l’OLED, cependant, il ne repose pas sur l’utilisation d’un substrat organique, qui a tendance à se détériorer avec le temps (les phénomènes de burn-in qui affectent les écrans OLED lors d’un affichage prolongé). Mais développer cette technologie coûte cher, très cher.

Les technologies écran, © TrendForce

Apple s’y intéresse depuis longtemps, et l’a montré en rachetant LuxVue, un spécialiste émergeant du domaine, en 2014. La Pomme possède même sa mini-usine de recherche et fabrication en Californie, à Santa Clara ; auparavant, elle était réputée travailler avec une unité de recherche et de production, gérée conjointement avec TSMC, qui travaille sur ce sujet à Longtan, au nord de Taïwan.

Le calendrier de déploiement du microLED demeure incertain, mais les rumeurs les plus optimistes tablaient sur une adoption débutant, dès 2019, par l’Apple Watch, peut-être produit par TSMC, avec une extension aux iPhone, mais pas avant 2020-2021.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.