Du fait de son conflit ouvert avec Qualcomm, et de la lenteur d’Intel à développer un modem 5G, Apple est dans une situation délicate pour ses iPhone 2019, qui pourraient ne pas intégrer cette technologie, dont le déploiement n’est qu’embryonnaire mais qui fait l’actualité, et constituera le futur de l’industrie des télécoms. La Pomme a constitué sa propre équipe de développement, et finira, à terme, par proposer ses propres modems, mais ceux-ci ne devraient pas arriver avant, au mieux, 2021.

Que faire en attendant ? L’option la plus plausible est qu’Apple attente les modems 5G d’Intel. Mais une nouvelle possibilité semble ouverte, avec Huawei, le géant chinois, qui possède déjà ses propres puces 5G (placée dans son smartphone pliable le Mate X). C’est du moins ce qu’affirme Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei, à CNBC : « Huawei est ouvert à la possibilité de vendre ses modems à Apple », a-t-il expliqué.

Stratégie du prix

Pour Huawei, il s’agit d’un changement de stratégie : le fabricant garde pour l’heure ses technologies en interne, et ne les licencie pas. Mais Apple est un client bien spécial, aux larges poches, et à l’immense renommée. Et Huawei, accusé d’espionnage par l’administration américaine, a très envie de redorer son blason. Pas sûr, cependant, qu’Apple puisse opter pour cette option. Les technologies Huawei sont interdites de déploiement dans l’administration US, et la réputation du fabricant demeure très douteuse. D’autant qu’il a vraisemblablement espionné Apple avec constance depuis des années.

Huawei s’est fait une place avec une extrême rapidité dans l’industrie du smartphone. D’abord en proposant des produits très abordables avec ses différentes marques, puis en prenant le virage du haut de gamme depuis quelques mois. « Nous avons fixé les prix en fonction de nos coûts, qui étaient relativement bas. Nos coûts étaient bas pour deux raisons. Premièrement, à mesure que notre technologie progressait rapidement, nous réussissions à réduire les coûts de nos produits. Deuxièmement, grâce aux méthodes de gestion occidentales que nous avons adoptées, nos coûts opérationnels ont également été maintenus bas. En conséquence, nous avons fixé nos prix à un niveau relativement bas, ce qui a empêché les entreprises occidentales de nous faire concurrence. Nous avons beaucoup réfléchi à cela », a ainsi expliqué le fondateur de Huawei qui précise : « Nous avons augmenté nos prix et beaucoup de gens pensent maintenant que Huawei est une marque onéreuse. »

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.