Apple n’est toujours pas en mesure de pénétrer significativement le gigantesque marché indien. Pire, la Pomme enregistre un fort repli sur ce marché, qu’elle n’a jamais qu’effleuré jusqu’à maintenant. Lors du premier trimestre 2019, les ventes de smartphones pommés auraient chuté de 42 % dans le pays, pour s’établir à un chiffre assez ridicule de 220 000 unités. La cause en est claire : les iPhone sont simplement inabordables pour la plupart des indiens.

Les ventes d’iPhone plongent de 42 % en Inde

Counterpoint estime qu’Apple vendra entre 1,5 et 1,6 million d’iPhone sur l’année 2019, ce qui représenterait une baisse comprise entre 10 et 17 % par rapport à 2018, mais une baisse plus nette encore par rapport à la seule « bonne » année de vente, 2017, où Apple aurait écoulé 3,2 millions d’appareils sur ce marché.

Si Apple développe ses productions dans le pays – elle y fabrique des iPhone assez anciens, comme les iPhone 7, et entend y fabriquer prochainement ses modèles actuels, iPhone XR, XS et XS Max – et conduit des opérations promotionnelles pour abaisser le ticket d’entrée dans son univers, les chiffres sont têtus : les iPhone XS et XS Max atteignent et même dépassent pour le grand modèle la barre symbolique du Lakh – 100 000 roupies. L’iPhone XS est vendu 99 000 roupies, son grand frère 109 000 roupies. C’est simplement inabordable pour la très grande majorité des indiens. L’iPhone XR a été proposé à 76 000 roupies, et a bénéficié de promotions abaissant son tarif à 60 000 roupies, ce qui reste trop élevé. L’iPhone est en Inde, plus qu’ailleurs, un produit de riche.

Et même quand les gens ont les moyens, ils ont tendance à se tourner vers des flagship Android, comme les Galaxy de Samsung, qui demeurent plus abordable que les iPhone.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.