Apple devrait lancer ses premiers iPhone 5G en 2020, mais la Pomme ne profiterait pas de cette technologie pour augmenter le prix de ses déjà fort onéreux iPhone, estime l’analyste Ming-Chi Kuo, dans une nouvelle note à ses investisseurs pour TF International Securities.

Pourtant, assure Ming, l’ajout d’un modem 5G Qualcomm fera grimper la facture composants de 30 à 100 $ selon les modèles. Mais Apple tenterait de compenser cette augmentation en réduisant d’autres dépenses. Dans le viseur des experts de la Pomme, les paiements non récurrents de certains coûts de recherche lorsqu’ils sont externalisés. Apple rapatrie autant que possible ces frais en interne, plutôt que de rémunérer des partenaires externes. Pour 2020, le châssis métal repensé des iPhone 12 serait concerné.

Pourtant, ces paiements sont utiles aujourd’hui, considère encore Ming, pour compenser la baisse de revenus des partenaires d’Apple pendant les périodes creuses de vente d’iPhone, le printemps et l’été. C’est que potentiellement dès 2020, Apple devrait opter pour une sortie bi-annuelle pour ses iPhone : la gamme principale à l’automne, et une version moins coûteuse au printemps. On saura bien vite si ce rythme se confirme, avec la sortie, ce printemps, d’un iPhone SE2.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.