Qualcomm travaille d’arrache-pied avec Apple pour intégrer un modem 5G dans les 3 ou 4 iPhone de 2020, a expliqué le président du fondeur, Cristiano Amon lors du Snapdragon Tech Summit de Qualcomm à Hawaï. Les deux partenaires « travaillent aussi vite que possible » sur le sujet qui est leur « principale priorité ». « La priorité numéro un de notre relation avec Apple est de savoir comment lancer des iPhone 5G aussi vite que possible. C’est la priorité », a-t-il déclaré.

Mais prévient encore le businessman, compte tenu du calendrier tardif – les caractéristiques des nouveaux iPhone sont d’ordinaire arrêtées de 12 à 18 mois avant leur commercialisation – il n’est pas certain que toute la technologie Qualcomm puisse être implémentée. Les modems 5G utilisent une série d’antennes et d’amplificateurs, nécessaires pour parfaire la réception et maximiser la bande passante, et il n’est pas certain, à écouter Amon, que l’intégralité des éléments requis pour une 5G au top soit réunie.

En passant, alors qu’Apple a finalisé le rachat de la branche modem d’Intel, Amon douche les espoirs de modem maison Apple à brève échéance. « Nous avons un accord pluriannuel avec [Apple.] C’est … plusieurs années pour notre modem Snapdragon. Nous ne fixons aucune attente, en particulier parce que nous avons engagé notre collaboration très tardivement », a déclaré Amon.

Apple et Qualcomm ont enterré la hache de guerre en avril dernier et signés un accord de licence pluri-annuel. Apple, de son côté, travaille à développer son propre modem, basé sur les technologies acquises lors du rachat de la branche modem d’Intel. Mais, à en croire Qualcomm, ces efforts ne porteront pas leurs fruits avant, au mieux, trois ans.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.