La DGT va changer les plaques d’immatriculation des véhicules

La Dirección General de Tráfico (DGT) changera la combinaison des plaques d’immatriculation des véhicules espagnols à partir de l’automne 2022, après que la dernière combinaison applicable avec la lettre L (LZZ) ait été attribuée à une Audi Q3 Sportback le 1er septembre. Les nouvelles voitures vendues à partir de ce mois-ci porteront la lettre M sur leur plaque d’immatriculation, à savoir la combinaison « MBB ».

En Espagne, rappelons que le système d’enregistrement de la DGT se compose de quatre numéros allant de 0000 à 9999. Il s’agit également d’une combinaison de trois lettres qui commence par l’ordre de l’alphabet. C’est-à-dire de « BBB » à « ZZZ ». Cela permet notamment d’immatriculer plus de 80 millions de véhicules jusqu’à ce que toutes les combinaisons soient réalisées, car elles changent successivement (BBB 0000, BBB 0001, etc.) Il est donc prévu qu’au cours des prochaines semaines, les plaques d’immatriculation « MBB 0000 ».

Même s’il serait correct de commencer par la combinaison « MAA », la DGT exclut certaines lettres dans son système d’enregistrement. Il s’agit notamment des voyelles (A, E, i, O, U), pour éviter les gros mots, ou de celles comportant des caractères spéciaux (comme Ñ, Q, CH, LL), car elles pourraient poser des problèmes de lisibilité.

La DGT enregistre les véhicules avec la lettre L depuis trois ans

DGT
Jusqu’à présent, et depuis trois ans, la DGT immatricule les véhicules avec la lettre L il s’agit de la deuxième combinaison la plus longue depuis que la DGT a modifié le système d’enregistrement en 2000. Cette situation est apparemment due à la faiblesse des ventes de voitures neuves, elle-même causée par les restrictions imposées par la pandémie. Elle est également due aux problèmes des chaînes d’approvisionnement et aux pénuries de semi-conducteurs. La combinaison la plus longue est celle de la lettre H (de HBB à HZZ), qui a débuté en décembre 2010 et s’est terminée en novembre 2014.

👉​A lire également  Comment activer les alertes fines de la DGT pour s'informer instantanément et économiser de l'argent

En revanche, la nouvelle combinaison de plaques d’immatriculation DGT, peut être utile pour connaître l’âge d’un véhicule. Plus précisément, celles enregistrées avec la lettre  » M  » sont des voitures sorties à partir de septembre 2022.

La combinaison des plaques d’immatriculation de la DGT, qui a débuté en 2000 après que la DGT a enregistré les véhicules avec les initiales de chaque province, devrait durer au moins 40 ans. C’est-à-dire jusqu’en 2040.