L’App Store oblige à faciliter la suppression des comptes dans les applications

Cela fait un an qu’Apple a annoncé des changements majeurs aux directives de révision de l’App Store dans le but de donner aux utilisateurs plus de protection contre les développeurs qui tentent d’exécuter des escroqueries via des applications. Certains de ces changements, comme l’obligation pour les développeurs de fournir des informations de contact exactes et réelles, existent depuis un certain temps. D’autres, en revanche, ont subi de multiples retards, malgré des conditions qui profitent grandement aux utilisateurs d’iPhone. Parmi eux, le ppossibilité de supprimer un compte d’une application de manière beaucoup plus rapide Et simple. Heureusement, Apple travaille déjà à leur mise en place et elles seront obligatoires à partir de juin prochain.

Depuis le 30 juin, l’App Store obligera les développeurs à proposer une option de suppression de compte « facile à trouver » dans leurs applications. Celui-ci, en plus, doit inclure la possibilité de supprimer toutes les données personnelles, et pas seulement une option pour « désactiver temporairement ou désactiver le compte » comme l’indique Apple dans un nouvel article disponible sur sa page pour les développeurs. Les développeurs utilisant la fonctionnalité « Connexion avec Apple » devront utiliser l’API Rest. Celui-ci, en particulier, révoque les jetons d’accès de l’utilisateur lorsqu’un compte est supprimé.

Ce nouveau changement peut être utile, en particulier dans les applications disponibles dans l’App Store qui incluent services de paiement et, par conséquent, rendent le processus d’annulation très difficile. Désormais, ce n’est pas la seule mesure qu’Apple va bientôt activer.

Les applications d’événements de groupe en ligne disponibles sur l’App Store doivent inclure des achats intégrés

magasin d'applicationsmagasin d'applications

Le 30 juin, Apple forcera également les applications « d’événements en ligne de groupe » qui incluaient des méthodes de paiement en dehors de l’application elle-même, pour activer les achats intégrés. Cela mettra fin à l’exception que l’entreprise a faite pendant la pandémie dans le but d’aider les développeurs à adapter leurs services en face à face aux services numériques. Cela permettra également à Apple de bénéficier d’un pourcentage de la commission de chaque achat, de la même manière qu’il le fait avec le reste des applications de l’App Store.

👉​A lire également  L'iPhone 14 arrivera avec une "refonte complète", selon un expert

Les développeurs ont donc jusqu’au 30 juin pour appliquer les deux changements. Les utilisateurs doivent noter ces changements à partir de ce même jour.