Le design de la Hyundai IONIQ 6, sa nouvelle berline 100% électrique, est spectaculaire

Hyundai a dévoilé le futur de ses berlines électriques. La IONIQ 6, l’héritière de la gamme actuelle des BEV de l’entreprise, arrive avec un design futuriste (qui en rappellera beaucoup à Porsche), et dont l’aérodynamisme et les lignes esthétiques simples et élégantes constituent le fleuron. Sa conception est sans doute l’aspect le plus spectaculaire de l’exposition une berline 100% électrique dont la plupart des spécifications ne sont pas encore connues.

Pour l’instant, comme nous le disons, nous devrons nous contenter du design de la IONIQ 6, qui s’inspire du design classique Streamliner qui était populaire à la fin des années 1930 et a inspiré de nombreux concepts de design modernes. À cet égard, la IONIQ 6 combine ce design aérodynamique avec une utilisation très innovante de matériaux durables, tant dans sa construction que dans sa réalisation.

Le design de la IONIQ 6 est inspiré du Prophecy EV Concept, un concept BEV que la société a dévoilé en 2020 et qui avait certainement l’air spectaculaire. Bien qu’elle ne soit pas aussi futuriste que la Prophecy, la IONIQ 6 partage de nombreux éléments du concept notamment ces lignes courbes et le design simple mais efficace sur le plan aérodynamique.

Du concept à la route : le design de la IONIQ 6 fait impression

L’IONIQ 6 établit une convergence émotionnelle entre la fonctionnalité et l’esthétique. Le design aérodynamique distinctif est le résultat d’une coopération étroite entre les ingénieurs et les concepteurs, avec une attention obsessionnelle aux détails et des valeurs centrées sur le client. Nous avons créé la IONIQ 6 comme un cocon conscient qui offre une place personnalisée pour chacun.

Cependant, le design n’est pas seulement une question d’esthétique spectaculaire, il s’agit également du design conceptuel et de l’utilité de la voiture. Ces courbes signifient que la IONIQ 6 a un coefficient aérodynamique ultra bas de seulement 0,21, grâce à son nez bas, ses volets d’air actifs à l’avant, ses réducteurs d’espace de roue et ses miroirs latéraux numériques minces (qui seront en option, d’ailleurs).

👉​A lire également  La clé pour que "Tesla vaille beaucoup d'argent ou pratiquement rien", selon Elon Musk

En outre, pour améliorer encore l’aérodynamisme de la IONIQ 6, un spoiler elliptique inspiré des ailes a également été inclus, une structure légère de queue de bateau et la séparation du carénage des deux côtés du pare-chocs arrière. Même sous la voiture, une couverture complète du train de roulement, des déflecteurs optimisés et un espacement réduit des passages de roue ont été inclus.

IONIQ 6 intègre également plus de 700 pixels lumineux de type paramétrique dans différentes zones du corps, y compris les phares, les feux combinés arrière, les capteurs inférieurs avant et les jauges de la console centrale. Une utilisation importante de cette technologie se retrouve également dans le système d’avertissement de freinage de l’aileron arrière, qui s’allume dynamiquement lorsque le frein est utilisé.

Pour l’instant, nous devrons attendre la présentation officielle pour connaître tous les détails techniques de la voiture, en particulier les sections relatives à la technologie électrique. Les spécifications de la voiture, et surtout, le prix auquel la IONIQ 6 arrivera sur le marché.