Une mystérieuse faille au niveau du design des processeurs Intel 64 bits pousse les concepteurs de système d’exploitation à mettre à jour leur OS ; Windows, Linux et macOS seraient affectés, et le correctif à apporter semble suffisamment complexe ; il pourrait, en outre, affecter les performances globales des machines, avec une pénalité de l’ordre de 5 à 30 %. À ce stade, il demeure difficile de cerner cette faille affectant le design des processeurs Intel 64 bits, produits durant la dernière décennie : les contours exacts de celle-ci demeurent secrets, le temps pour les éditeurs de fournir leur patch. Microsoft pourrait fournir le sien la semaine prochaine, Linux également. Quant à macOS, Apple demeure silencieuse. Les processeurs AMD ne seraient pas concernés.

The Registrer qui débusque le lièvre, reste peu disert sur celui-ci, se bornant à expliquer qu’il peut déboucher sur l’accès à l’espace mémoire du noyau des système, autorisant, sous certaines limites, un attaquant à accéder à cette mémoire protégée et sensible. Lors de l’exécution de certaines tâches système, le processeur cède la main au noyau, et passe du mode utilisateur au mode noyau, avant de rebasculer, une fois la tâche effectuée, en mode utilisateur. C’est au niveau de ce va-et-vient que la faille se manifesterait, permettant d’accéder à l’espace mémoire du noyau et à son contenu. La corriger revient à isoler totalement le noyau, et à vider la mémoire à chaque accès à celui-ci. D’où l’impact sur les performances.

On devrait en savoir plus rapidement, l’embargo sur la faille devant être levé dans les prochains jours. En l’état actuel des choses, il n’y a rien à faire, du côté des utilisateurs, pour circonvenir le problème. À suivre.

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’y connais pas grand chose alors je vais très certainement poser une question qui va sembler bien naïve aux initiés, mais si j’ai bien compris ce sont des opérations de bas niveau qui sont concernées par le problème. Du coup y a t-il une chance que les applications sand-boxées du MAS ne soient pas du tout affectées par ce problème ?

    Merci.

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.