Est-ce un des mystères de la communication Apple que la manière dont la société présente la « 3e génération » du fameux (au mauvais sens du terme) clavier papillon des nouveaux MacBook Pro 2018 : « Le clavier du MacBook Pro est doté d’un mécanisme papillon qui confère aux touches quatre fois plus de stabilité qu’un mécanisme ciseau classique, mais aussi un confort accru. Les MacBook Pro 13 et 15 pouces avec Touch Bar sont désormais équipés d’un clavier plus silencieux ». Un clavier « plus silencieux », que l’on espérait plus fiable et qui devrait tout de même l’être, même si Apple ne communique pas sur ce point.

iFxit a en effet démonté ledit clavier, pour y dénicher « une fine couche de silicone » qui protège chaque mécanisme de touche contre les poussières. « Il s’agit à l’évidence d’une mesure destinée à couvrir le mécanisme et à la protéger des assauts de la poussière microscopique qui pouvait s’y glisser. Apple, note la fine équipe a d’ailleurs breveté cette méthode dont on espère qu’elle parviendra à triompher des problèmes de fiabilité de ces claviers.

« Le présenter sous l’angle du silence est, littéralement, une couverture », estime iFixit. Qu’en sera-t-il de la fiabilité réelle ? Elle sera évaluée à l’usage, au fil des retours des utilisateurs, tandis que iFixit va mettre ce clavier à l’épreuve durant la semaine prochaine et promet d’en dire plus.

Apple est poursuivie en justice, dans le cadre d’une action collective, sur ce sujet de la fiabilité des claviers papillon et a présenté un programme de prise en charge étendue de ceux-ci.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.