Adobe, avec la dernière mise à jour de ses outils vidéos, Premiere, After Effects et Adobe Media Encoder , assure le support des solutions de eGPU et de multi-GPU, permettant d’espérer de gros gains de performances lors des exports notamment. Ces fonctionnalités débarquent dans Premiere 13.1.

D’un côté, avec le eGPU, l’utilisateur peut installer une carte AMD performante dans un boitier externe Thunderbolt 3, de l’autre les logiciels peuvent tirer parti de plusieurs cartes graphiques, par exemple un Mac Pro 2012 avec double carte graphique, ou un Mac Pro 5,1 avec là aussi plusieurs cartes graphiques installés.

Dans les deux cas, le gain de performance sera notable, mais Adobe a nettement plus insisté sur les gains avec le eGPU. « L’association des technologies Adobe, AMD et Sonnet permet effectivement de diviser par deux le temps de rendu », explique Richard Callery, senior manager AMD. Si ces résultats sont obtenus avec une combinaison boitier externe et Radeon Pro WX 9100 qui coûte autour de 1500 €, il demeureront significatifs avec le boitier eGFX Breakaway et son chipset RX570. L’ensemble sera montré et démontré lors du NAB 2019.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.