C’est habituel, les deux principaux cabinets d’analystes surveillant les ventes mondiales d’ordinateurs, Gartner et IDC, sortent leurs estimations du nombre de Mac vendus durant le second trimestre 2019 ; Apple annoncera ses résultats financiers le 31 juillet prochain, mais ne donnera pas de chiffres d’unités vendues. Ce qui est un peu moins habituel, mais pas non plus rarissime, c’est que les deux cabinets peignent une situation fort différente pour les Mac lors du trimestre : ventes en hausse de 10 % d’un côté (IDC) ou en légère régression de 0,2 % de l’autre (Gartner).

En baisse : Gartner

Gartner estime que le marché mondial des ordinateurs a grossi de 1,5 % sur ce second trimestre, avec 63 millions de machines vendues. Les analystes estiment que cette légère reprise est largement imputable à la meilleure disponibilité des puces Intel, dont les stocks étaient tendus depuis près de 18 mois, et au progrès des PC de bureau, dont les bonnes ventes masquent le tassement des ventes de portables.

Apple se classe 4e derrière un Lenovo en belle progression (+15,9 %), suivi de HP et Dell. Apple aurait vendu 3,7 millions de machines, soit une baisse de 0,2 % par rapport à l’an passé.

En hausse IDC

À l’inverse, IDC voit Apple enregistrer de bonnes ventes sur ce trimestre, en progression de 9,6 %, avec 4,07 millions d’unités vendues. Les analystes estiment que le lancement du MacBook Pro 15” a boosté les ventes (même s’il n’a été disponible que quelques jours dans le trimestre), et qu’Apple bénéficie aussi d’une bonne gestion de son inventaire. Apple cependant n’est que le 5e vendeur mondial, derrière Lenovo, HP, Dell et Acer.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.