Le nouveau MacBook Pro 13” quadcore 2019, qu’Apple a lancé mi-juillet, est rapide, presque deux fois plus que son prédécesseur au niveau du CPU. Il est aussi très intégré, embarque de nombreux composants soudés – RAM et SSD, ce dernier étant encore modulaire sur la génération précédente – et une batterie plus puissante, ainsi qu’un clavier papillon de 3e génération, le plus fiable de la série (ou le moins peu fiable). iFixit qui l’a opéré à cœur ouvert le trouve infect sur le plan de la réparabilité.

MBP 13” 2019 : ram et SSD soudés, batteries plus puissante et plus

Pour ménager la place pour les composants de la Touch Bar, quelques modifications internes ont été opérées, à commencer par un radiateur passif un peu plus petit sur le dernier modèle qui pose question selon iFixit. « Le processeur affiche le même taux de dissipation thermale de 15W que son prédécesseur, qui pouvait déjà devenir chaud », estime le site.

Ancien en haut, nouveau en bas

Dans le même ordre d’idée, la configuration haut-parleur a été un peu castrée, le haut-parleur situé en face du ventilateur étant d’une taille réduite. « Les ingénieurs sons d’Apple sont des magiciens, mais nous ne voyons pas comment, même des magiciens pourraient faire sonner ce modèle aussi bien que le précédent », estiment les experts démonteurs.

Le SSD est donc soudé à la carte-mère, et il faut décoller un sticker pour atteindre son enveloppe métallique.

L’engin intègre une batterie puissante de 58,2 Wh, contre 54,5 sur la précédente génération. Ce surcroit de puissance est vraisemblablement nécessaire pour maintenir l’autonomie à 10 heures tout en gérant électriquement le Touch Bar.

Pour la bonne bouche, iFixit attribue à ce MacBook Pro 13” quadcore 2019 un score dramatique de 2/10 au niveau de la réparabilité.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.