Les premiers benchs des nouveaux Mac Pro révèlent que les performances de la nouvelle machine professionnelle d’Apple sont très voisines de celles des configurations voisines du côté des iMac Pro, pourtant sortis en 2017. Sur les configurations d’entrée et de milieu de gamme, les deux machines affichent des niveaux de performance multi-cœurs très similaires, en tout état de cause très comparables. Et font moins bien, mais ce n’est pas une surprise, en simple cœur. Ceci étant dit, ce n’est pas pour des tâches mono-cœur que l’on casse sa tirelire pour s’équiper d’un Mac Pro, ou d’un iMac Pro. Et les fréquences de fonctionnement en simple cœur baissent tandis que le nombre de cœurs augmente.

Le Mac Pro 16 cœurs comparable à l’iMac Pro 18 cœurs

En entrée de gamme – processeur 8 cœurs – l’iMac Pro fait mieux que le nouveau né. Il affiche un score de 8120 sous Geekbench 5, là où le Mac Pro se contente de 7606 points. On devrait donc éviter cette option Mac Pro, plus coûteuse, sur ce segment, à moins d’avoir besoin de la puissance délivrée sur le plan graphique, et calculs parallèles. Il faut bien noter que les benchs rapportés ici concernent uniquement le CPU, et pas le GPU, domaine dans lequel le nouveau Mac Pro doit être nettement plus véloce que l’iMac Pro.

Heureusement, quand on passe à 12 cœur sur le Mac Pro, la tendance s’inverse : la machine fait mieux que les iMac Pro 10 et 14 cœurs, mais son score est très comparable à celui de l’iMac Pro 14 cœurs. 9593 en 10 cœurs, et 11319 en 14 cœurs côté iMac Pro, contre 11599 en 12 cœurs pour le Mac Pro.

Le modèle 16 cœurs du Mac Pro domine légèrement le modèle 18 cœurs de l’iMac Pro, 14285 contre 13194. Si l’on ne dispose pas de bench pour le Mac Pro 24 ou 28 cœurs, il ne fait pas de doute qu’il offrira des niveaux de performances inégalés.

On ne s’étendra pas sur les performances en simple cœur qui, encore une fois, n’intéressent pas réellement les pro, dont les logiciels de référence exploitent le multi-cœurs. Et il n’est pas surprenant que les machines haut de gamme fassent moins bien sur ce segment que les machines d’entrée de gamme, comme les Mac mini, ou les MacBook Pro, ou les iMac.

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

Fermer
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.