C’est un téléphone qui se veut une réaction à notre addiction aux smartphones, et une aide pour la soigner : Light, « votre téléphone loin de votre téléphone », a été pensé par Joe Hollier et Kai Tang. Il ne s’agit que d’un téléphone pour téléphoner. Il ne propose ni les réseaux sociaux, ni même les SMS. C’est un « téléphone conçu pour être utilisé le moins possible ».

Au format carte de crédit, il s’interface par le biais d’une app Mac, PC ou Linux, qui permet de définir les 9 contacts à accès rapide. Pour le reste, c’est assez classique : un pad de numérotation, un affichage LED, un port micro-USB (bigre, pourquoi ne pas avoir opté pour de l’USB-C ?).

Light est conçu pour être le second téléphone, pas le téléphone principal. Le téléphone qu’on emporte avec nous pour être léger, mais rester joignable, par la voix. L’appareil est plutôt joli, proposé en noir ou blanc, pour 150 $. Aux USA, un contrat à 5$/mois permet de faire suivre automatiquement les appels de son smartphone principal via une plateforme en ligne « unique », vanté par ses concepteurs. Ailleurs, ceci ne fonctionnera qu’au fur et à mesure des développements de la petite équipe. Light est proposé à 150 $ et sera disponible en avril.

Intéressant, malin pour susciter des retombées presse, on peut tout de même douter des chances de succès de Light.

Light-1

AUCUN COMMENTAIRE

À vous la parole !

*
*